/* ---------------------------------------------------------*/
  • "Comme je suis autonome, je me sens bien
    et suis rassuré pour le futur”

    André, 74

    ”C’est agréable de vivre au Home”

    Jacqueline, 92

    ”J’aime me rendre utile en donnant des
    petits coups de mains”

    Rosa, 84

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "La vie est belle si on la fait belle”

    Félicie, 93

    ”Un travail éprouvant porté par une super équipe”

    Anne, 53

    ”Il est important de s’engager politiquement
    ainsi que dans la vie sociale”

    Hélène, 90

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "Il faut Aimer dans la vie”

    Nelly, 82

    ”Petit-à-petit je me suis adaptée à la vie du Home
    grâce à la gentillesse de tout le monde”

    Alice, 93

    ”Mon activité préférée a été la balade avec
    les chiens de traîneaux”

    Monique, 79

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "Le soin est l’amour qui veille”
    Anne Barratin 1913

    Marlène, 30

    ”Je suis un bon vivant”

    Eugène, 83

    ”Je peux être moi-même ici”

    Heidi, 78

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "Ici j’ai de l’action et de l’échange, tout ce
    que j’aime”

    Olivier, 46

    ”Mon travail c’est un enrichissement
    personnel, de belles histoires de vie, du
    partage, des rires et quelques pleurs”

    Elisabeth, 62

    ”Faire du bien en soignant”

    Anna Clara, 53

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "Il ne faut jamais abandonner”

    Kevin, 20

    ”Je suis content d’être venu
    quelle aventure”

    Julien, 42

    ”Je suis devenue plus sage”

    Jeanne, 85

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "J’adore mon travail, nos résidents sont
    incroyables, si drôles et touchants!”

    Anthony, 18

    ”En cuisine tout réside dans le plaisir à faire
    plaisir”

    Olivier, 39

    ”Nos résidents deviennent un peu
    comme notre famille, loin d’ici,
    ils m’apportent beaucoup”

    Maria, 57

  • /* ---------------------------------------------------------*/
  • "Mon projet: voir la place d’arme de
    Grandvillard”

    Otto, colonel, 90

    ”Passionné de lecture, les livres ont
    compté dans ma vie”

    Louis, 84

    ”Heureuse de la solidarité aux Myosotis”

    Christiane, pas d’âge

  • /* ---------------------------------------------------------*/
 

"La forme masculine est utilisée sur ce site pour alléger le texte, mais comprend les genres féminin et masculin"

IL NE FAUT PAS METTRE LES GENS DANS DES CASES

Vivre avec 4/5 Pro Infirmis Fribourg fête ses 75 ans en 2021. A cette occasion, La Liberté présente cinq témoignages de personnes touchées par un handicap, leur vécu et les défis qu’elles ont su relever.

«Je suis né à Genève. Mon handicap est le résultat d’une erreur médicale lors de l’accouchement. Mon père, qui travaillait à Berne à la Direction du développement et de la coopération, était souvent appelé à l’étranger. Jusqu’à mes 9 ans, j’ai été scolarisé à Villars-sur-Glâne, puis en Afrique au Lycée français. Je suis revenu brièvement en Suisse pour une opération visant à me permettre de continuer à marcher. Dès 16 ans, je suis allé à l’internat en France dans une filière spéciale en informatique.

Puis j’ai enchaîné les déconvenues en Suisse. Je n’ai pas pu finir l’école de commerce: après un arrêt lié à un accident à la main, on m’a dit que j’étais hors délai. Ensuite, on a stoppé mon apprentissage à l’Organisation romande d’intégration et de formation, au motif que mon taux d’activité était inférieur aux 80% requis pour le valider – étant donnné que j’ai une plus grande fatigabilité physique et intellectuelle. Mais j’avais les acquis, et ce lieu était censé être destiné aux personnes en difficulté! J’étais révolté! J’ai ensuite eu de mauvaises expériences de stages en ateliers protégés, où je voyais des collègues, «cracks» en informatique, exploités. Leur travail était sous-estimé. De 2009 à 2011, j’ai vécu une renaissance au Tchad en tant que stagiaire en informatique. Mais j’ai dû rentrer lorsque mon père a pris sa retraite car la loi suisse nous prive de rente si l’on s’installe hors de la Suisse lorsque l’on est au bénéfice d’une rente extraordinaire.

Cela a étéune période difficile, j’ai déprimé et je buvais. J’avais le sentiment de n’avoir ma place nulle part. La société m’a mis de côté, mais ce n’est pas comme ça qu’elle peut avancer, en mettant les gens dans des cases! En 2019, grâce à InsertH, j’ai néanmoins trouvé ce travail de soutien informatique dans le home des Myosotis. J’habite à côté, dans un bâtiment adapté aux personnes à mobilité réduite. Nous apprenons les uns des autres. Je me sens utile et c’est important pour moi de travailler dans un milieu social. Pro Infirmis m’a offert ce que j’aurais rêvé d’avoir dès la fin de ma scolarité obligatoire, sans perdre mon temps avec ces apprentissages. Car je suis peut-être handicapé, mais je ne suis pas idiot! Souvent, les gens ont des préjugés liés aux apparences. Je lutte contre cela, et pour que les personnes avec handicap puissent avoir les mêmes droits; à commencer par un accès à tous les bâtiments administratifs.»

Nicole Rüttimann

Julien Moret

36 ans, Charmey. Syndrome de Little, agissant sur la marche et la coordination. Donne un soutien informatique à la résidence des Myosotis.

Téléphone
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Itinéraire
Vcard
Menus de la semaine
Horaires
Animations
Réseaux sociaux

Actualités de la semaine
du 26 juillet au 1 août 2021

No chin pou a prindre tru, tru a pindre pou

Nous sommes peu à prendre trop, trop à prendre peu 

C'est au coeur de la Vallée de la Jogne, 
dans un cadre naturel et idyllique,
que nous vous accueillons

 

Home de la Jogne
Riau-de-la Maula 9
CH - 1637 Charmey

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  

symbole flucke creation FLUCKE Création
Copyright © 2019 Home de la Jogne - Tous droits résevés